Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page

Site archéologique d'Olbia

Route de l'Almanarre 83400 Hyères

Site : www.hyeres.fr
Située sur un léger promontoire en bord de mer, Olbia est l’unique témoin, conservé dans l’intégralité de son plan, d’un réseau de colonies, forteresses grecques, fondées par Marseille au IVe s. av. J.-C. Citoyens de Marseille, les premiers Olbiens étaient des soldats-colons, pêcheurs, agriculteurs et avaient comme mission principale, de sécuriser le commerce maritime. Les vestiges mis au jour permettent aux visiteurs de comprendre l’évolution urbaine d’une ville antique sur 1000 ans d’existence. On y trouve fortifications, rues aménagées avec égouts et trottoirs, puits collectif, îlots d’habitations divisés en maisons, boutiques, thermes, sanctuaires, etc… Son plan géométrique permettait une répartition égalitaire entre les familles tout en répondant aux exigences militaires de la petite forteresse : un épais rempart carré, flanqué de tours, abrite quatre quartiers identiques, délimités par deux voies perpendiculaires. L’unique porte de la ville, ouvrait probablement sur le port, aujourd’hui ensablé. En 49 av. J.-C., la prise de Marseille par César amorce la romanisation totale de la région. L’activité économique d’Olbia est cependant maintenue, voire renforcée, comme en témoignent les nombreux chantiers qui s’ouvrent durant cette période. Sur les ruines de la ville antique, l’abbaye Saint-Pierre de l’Almanarre, construite en 1221, est occupée jusqu’à la fin du XIVe siècle.
plan Site archéologique d'Olbia