En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Marseille > Orientation > Formation > étranger

Dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Paris, Londres, Bruxelles, Shanghai, Berlin... et vous dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Paris, Londres, Bruxelles, Shanghai, Berlin... Des villes où beaucoup de monde souhaiterai étudier, mais surpassées par Montréal qui arrive en tête du palmarès mondial des villes étudiantes.
Et vous dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ? Dîtes-le nous via les commentaires de cet article !


Sabrina S.


28 ans, hôtesse ferroviaire
Montpellier (34)


Lyon ou Montréal. Lyon est une ville très belle et agréable à vivre. Ele est un bon compromis entre Paris et Marseille, avec des habitants ni trop rigides ni trop laxistes. Quant à Montréal, ça a l’air génial. Des amis y habitent et ils ne sont pas près de revenir ! Mais j’ai fait mes études à Montpellier et c’était bien.

Cécile L.


31 ans, éducatrice spécialisée
Metz (57)


Paris, c’était mon rêve de provinciale. C’est là que j’ai fait mes études de psychologie. Mais je ne ferais plus ce choix. Je suis restée deux ans dans la capitale et je suis repartie car j’ai été très déçue ! Je n’y ai pas trouvé mon équilibre, mais une ville avec un rythme effréné, de la pollution, du trafic. Je n’ai pas été séduite.

Fabrice L.


54 ans, consultant
Saint-Quentin (02)


Bordeaux, sans hésiter. J’ai repris mes études récemment et j’aurais bien aimé les faire là. A une époque, j’ai vécu près de Bordeaux. Cette ville bénéficie d’un cadre de vie incroyable et d’une qualité de vie exceptionnelle. Les gens sont moins stressés, courent moins et puis on s’habitue à la douceur du climat !

Jean-Yves B.


49 ans, agent SNCF
Rosny-sur-Seine (78)


Strasbourg. Cela aurait été parfait. Je ne connaissais pas la ville jeune, je l’ai découverte grâce à mon fils. C’est une superbe ville bien qu’assez méconnue. Strasbourg a l’avantage d’une grande ville sans les inconvénients  : on peut bouger facilement et il y a plein de choses à faire, notamment des activités culturelles.

Tristan Guillaume


21 ans, étudiant
aix-en-provence (13)


Berlin. J’aurais bien aimé partir en Allemagne. La culture y est différente, on s’y sent plus libre, il y a une certaine nonchalance, des amis me l’ont dit. Je fais un DUT gestion des entreprises et des organisations à Grenoble, mais j’ai choisi cette ville par obligation, car ma formation s’y trouvait. J’ai envie d’ailleurs et d’évasion !

Propos recueillis par Adrien Quintard le 21 février 2017

Consultez aussi :

Fille / Garçon, qui part le plus étudier à l'étranger ?
Ecoles de Commerce : témoignage d'une étudiante partie un semestre à l'étranger


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
23.03.2017

Retour au dossier étranger
étranger : Dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

étranger : consultez aussi...

orientation
Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Le flow a remplacé la présentation figée. Obasi Shaw, étudiant de la prestigieuse université américaine Harvard, a en effet rendu sa thèse de fin d’études sous la forme d’un album de rap

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Comment une gap year peut changer votre avenir

Comment une gap year peut changer votre avenir

Non, une année sabbatique n’est pas une année de vacances. Non, elle n’est pas réservée aux aventuriers qui veulent faire le tour du monde, ni aux actifs au bord du burnout. Comment réussir son année de césure : les conseils de Kaplan International.

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Apprendre une langue, aller à la rencontre d’un pays, développer une culture internationale, valoriser son CV… Tous ceux qui ont étudié à l’étranger le disent : c’est une expérience enrichissante. Plusieurs voies sont possibles.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair a annoncé un partenariat exclusif avec Erasmus Student Network. Dès le mois de septembre, celui-ci permettra aux étudiants Erasmus de bénéficier notamment d'une réduction de 15% sur le prix de leur billet.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.